Mise en place de la Police Administrative Communale

Missions

La police administrative communale agit sous la supervision directe de la Présidence de la Commune de Casablanca. Ses rôles consistent à servir la population, essentiellement dans les domaines de l’hygiène, de la propreté et de la sécurité publique, en plus bien évidemment du contrôle de l’occupation du domaine public communal et aussi de son implication dans le domaine de l’urbanisme et de la réaction aux plaintes et réclamations citoyennes…

Après une phase pilote réussie dans deux préfectures d’arrondissements (Anfa et Moulay Rachid) et cinq arrondissements (Anfa, Sidi Belyout, Maârif, et Moulay Rachid, Sidi Othman), la police administrative a été élargie le 4 juillet 2019 à l’ensemble du territoire, avec ses 16 arrondissements et pas moins de 150 fonctionnaires dont un médecin, deux ingénieurs et deux administrateurs hors-cadre, triés sur le volet et à l’issue d’une procédure rigoureuse de sélection, d’entretien préliminaire et de formations théorique et pratique, sur le terrain.

La création de la police administrative, et le rôle joué par Casa Prestations à ses côtés, entrent dans le cadre légal de la loi organique 113-14 sur les communes. Et après un an d’action et de missions, les compétences de la police ont été peu à peu étendues à l’ensemble de arrondissements de la capitale économique du royaume.

Attributions

Les missions dévolues à l’unité de police administrative de Casablanca sont les suivantes:

  • Exécution des décisions et arrêtés du président de la commune en matière d’urbanisme, d’hygiène, de sécurité publique et d’occupation du domaine publique communal (terrasses, bâches, plaques publicitaires…) ;
  • Sensibilisation et conscientisation des populations aux questions d’hygiène et de sécurité publique ;
  • Participation à l’amélioration des ressources financières de la commune ;
  • Protection de l’ordre public dans la limite des compétences attribuées au président de la commune.

Moyens de travail

Une fois recrutés, les agents de la police administrative reçoivent un uniforme dédié, une carte professionnelle, un portable et des tablettes connectées, en plus de voitures de fonction estampillées « Police administrative ». L’équipement informatique et numérique permet ainsi de procéder à des contrôles « intelligents », en temps réel, avec établissement régulier de bases de données. L’expérience est inédite, unique et donc première au Maroc.

Les applications numériques placées dans les tablettes et portables permettent aux agents de la police administrative d’actualiser les données dont ils disposent sur les contribuables personnes morales (nature de l’activité, adresse, autorisations diverses…), et aussi de suivre les différentes réclamations faites ou avertissements adressés aux éventuels contrevenants. Ces applications sont adossées à une plateforme centralisée afin de dresser un programme d’action hebdomadaire et élaborer des statistiques précises…

Domaines d’intervention

1

2

3

Contrôle HSP

0

Visites effectuées

0

PVs d’infractions

0

Mise en demeure

Occupation du domaine publique

0

Obstacles levés

0

Affiches publicitaires non conformes retirées

0

Réclamations traitées

Contact

Menu