Casablanca passera au Big Data pour améliorer les services aux citoyens

La ville de Casablanca va se doter d’une plateforme de données et de services « Casa Urban Platform » qui reposera sur les capacités de l’Internet des Objets et les technologies Big Data. L’objectif est d’optimiser l’acquisition et le traitement des informations pour améliorer l’action de l’administration et mieux informer les Casablancais.

La société de développement local Casa Prestations a lancé, fin février, l’appel d’offres pour le compte de la commune de Casablanca afin de sélectionner le prestataire qui développera cette plateforme.

L’ouverture des plis est fixée au 9 avril et la durée prévue pour l’exécution du marché est de 8 mois.

La mise en place de « Casa Urban Platform » entre dans le cadre de la concrétisation de la vision Casablanca Smart City et la mise en œuvre du Schéma directeur de transformation numérique de la ville.

« L’objectif est la mise à disposition des données de manière transversale et unifiée aux services de la métropole et des acteurs du développement économique. Cette plateforme (…) incarne le changement vers une approche participative du citoyen, voulu par les responsables de la ville », explique Casa Prestations.

La plateforme est un concentrateur de données métiers(transport, déchets, services administratifs…) qui a vocation à améliorer les systèmes de la ville et l’ensemble des services urbains.

Concrètement, « Casa Urban Platform » est une plateforme technologique qui permettra à la ville l’acquisition, l’ingestion, la normalisation et l’analyse de données de différents types, en temps réel et historique, structurées et non structurées, issues de systèmes ou dispositifs, et leur acheminement après traitement vers d’autres systèmes ou en Open Data », précise la société de développement local.

« En plus de fournir un système d’aide à la décision et de valorisation du territoire pour l’administration et les élus, cette plateforme devra mettre en avant la rationalisation des exploitations en temps réel, pour les gestionnaires de la ville et ce, grâce aux nouvelles techniques d’analyse de données et de Business Intelligence », ajoute-t-on.

Les objectifs sont :

–      Accroître l’efficacité, la coordination et l’intégration de la gestion des services de la commune,
–      Faciliter la prise des décisions fondées sur les informations reçues et traitées,
–      Accroître la transparence à travers les données « ouvertes » (Open Data) et alimenter l’écosystème de développement des applications de la ville en données pertinentes et à jour,
–      Permettre aux développeurs de créer des applications tournées vers les nouveaux usages,
–      Faire émerger un écosystème territorial favorable aux initiatives individuelles et collectives,
–      Accroître la coopération, la promotion et le développement des occasions d’affaires.

La plateforme comprendra des systèmes, technologies et outils visant à optimiser l’acquisition des informations disponibles et qui peuvent être situées dans différents systèmes d’information de la ville ou des partenaires.

Elle contiendra les référentiels de la ville et les principaux gisements de ses systèmes. Pour les exploiter, des techniques avancées d’acquisition et de traitement de l’information seront utilisées, reposant sur les capacités de l’Internet des Objets (IoT) et des technologies Big Data.

« Le résultat sera une meilleure connaissance de la réalité de la ville et, par conséquent, une amélioration du processus décisionnel au niveau de l’administration, ainsi qu’une meilleure mise à disposition de l’information et des services pour le citoyen.

« L’implantation d’une telle plateforme aura de multiples impacts en faveur de la ville, les citoyens et les visiteurs, en termes de services fournis et d’informations disponibles », conclut Casa Prestations.

Source : www.medias24.com